Peste porcine africaine - Information générale et conseils

La Peste Porcine Africaine (PPA) est une maladie virale très contagieuse qui ne frappe que les porcs et les sangliers. Le virus n’est pas dangereux pour l’être humain. Il n’existe aucun vaccin ou traitement contre cette maladie et par ailleurs, le virus est très résistant ce qui complique encore la lutte contre celui-ci. La maladie peut passer très facilement d’un animal à l’autre par un contact direct, mais également par d’autres objets contaminés (véhicule, bottes, vêtements …) ou encore par le biais de restes alimentaires laissés par l’homme.

Il est dès lors indispensable d’appliquer strictement toutes les mesures d’hygiène et de biosécurité afin d’éviter la propagation et l’incursion de la maladie dans votre exploitation !

  • Tant les éleveurs, le personnel que les visiteurs doivent se laver et se décontaminer les mains. Désinfectez également les bottes avant de rentrer dans la porcherie.
  • Tout visiteur externe à l’exploitation devra porter des vêtements de travail spécifiques à l’entreprise ainsi que des chaussures. Aucune tierce personne n’est autorisée à rentrer dans la porcherie.
  • Placez les nouveaux porcs en quarantaine
  • Ne nourrissez pas les porcs avec des déchets de cuisine
  • Evitez les contacts entre porcs et sangliers
  • Appliquez un plan de lutte contre les organismes nuisibles
  • Les chauffeurs de véhicules doivent systématiquement respecter les protocoles de biosécurité de l’exploitation et ne peuvent pénétrer dans celle-ci.
  • Travaillez-vous avec des sous-traitants ? La Peste Porcine Africaine se propage également par le biais de viandes et produits de viande contaminés.  Faites en prendre conscience à vos collaborateurs qui souvent amènent leur repas au travail !
  • Refusez l’accès à l’exploitation aux personnes, véhicules et au matériel qui auraient été en contact avec des sangliers ou auraient été dans une zone à risque dans les précédentes 72 heures.
Signalez immédiatement la moindre suspicion à votre vétérinaire !

Vous trouverez davantage d’information dans la newsletter Certus du mois d’août.

L’AFSCA et la Commission européenne ont également réalisé des dépliants ainsi qu’un film explicatif donnant toute l’information et des conseils concrets.