Peste porcine africaine - Mesures à la suite de constats de PPA

Ce jeudi 13 septembre 2018 en soirée, l’AFSCA a confirmé que deux cas de peste porcine africaine avaient été constatés chez deux sangliers en province du Luxembourg, plus précisément dans la région d’Arlon. Le nombre de constats de la peste porcine africaine chez des sangliers pourrait encore s'accroître. Une zone infectée a été délimitée autour des cas détectés par l'AFSCA et la Région wallonne.

Il y a des mesures de précaution et de lutte contre la contamination seront d’application au plan local et national et ce, tant vis-à-vis des populations de sangliers que dans les exploitations porcines professionnelles.
Les mesures d'application pour tous les troupeaux de porcs sur tout le territoire belge est disponible ici.
Les mesures d'application pour tous les troupeaux de porcs dans la zone infectée est disponible ici.

Pour le moment, la peste porcine africaine n’a été constatée que chez les sangliers et provisoirement, les exploitations porcines restent épargnées. Pour les exportations au sein de l’Union européenne, cela signifie que les mesures de confinement ne s’appliquent qu’aux zones balisées. Pour l’exportation de (viande de) porcs vers des pays tiers, nous ne pouvons exclure le risque que les pays destinataires prennent des mesures. Provisoirement, plus aucun certificat n’est délivré pour l’exportation sachant que nous ne répondons plus à l’exigence consistant à être considéré comme pays non concerné par le virus.