Communiqué de presse à l'occasion de la semaine de sensibilisation aux antibiotiques (AMCRA)
Comme chaque année désormais, le 18 novembre sera célébré en Europe comme étant la « Journée d’information sur les antibiotiques ». Tout au long de celle-ci, des initiatives seront mises en lumière en vue d’aborder la problématique de l’antibiorésistance. Pour la première fois, cette journée cadrera également avec la « Semaine de sensibilisation aux antibiotiques », une initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) [1], à laquelle participera activement l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) [2].

Dans le 5e rapport ESVAC [3] relatif aux chiffres de vente d’antibiotiques vétérinaires dans 26 pays européens, la Belgique recule en 2013 de la 6e à la 7e place de la liste. Le centre de connaissance « Antimicrobial Consumption and Resistance in Animals » (AMCRA) a été reconnu par l’Agence européenne des médicaments (EMA) comme étant le moteur à l’origine de la baisse de la vente d’antibiotiques en Belgique entre 2011 et 2013. Le rapport BelVetSAC relatif aux chiffres nationaux de ventes d’antibiotiques vétérinaires a toutefois révélé pour 2014 une nouvelle hausse légère de 1,1 %, exprimée en mg par kg de biomasse. AMCRA prend très au sérieux la récente stagnation de la tendance baissière et appelle à une attention permanente pour la lutte contre l’antibiorésistance chez l’homme et chez l’animal.

En 2014, les partenaires d’AMCRA ont élaboré le plan Vision 2020, qui fixe les lignes directrices de la politique relative à l’usage et aux résistances aux antibiotiques vétérinaires en Belgique (50 % de baisse de l’usage des antibiotiques d’ici 2020, 75 % de baisse des antibiotiques les plus critiques d’ici 2020 et 50 % de baisse des aliments médicamenteux aux antibiotiques d’ici 2017).

Pour atteindre les objectifs fixés dans la Vision 2020, nous avons travaillé dur, en 2015, à la concrétisation des différents points d’action. Le système de collecte des données Registre AB pour la filière porcine, mis en place par Belpork vzw pour Certus et opérationnel depuis janvier 2014, a été étendu en 2015 et il représente désormais 75 % du cheptel porcin belge. Un rapport aux éleveurs de porcs individuels, qui indique la consommation d’antibiotiques au niveau de l’exploitation, permet de situer la consommation de chaque éleveur par rapport à ses collègues éleveurs de porcs et de la suivre dans le temps. Les secteurs des volailles et des veaux de boucherie mettent également tout en œuvre pour se soumettre à partir de 2016 à l’enregistrement obligatoire de la consommation d’antibiotiques.

L’industrie des aliments composés a durci ses règles, en cessant d’accepter, depuis le mois d’octobre dernier, les prescriptions pour la production d'aliments médicamenteux aux antibiotiques pour les porcs de boucherie de plus de 15 semaines. En 2016, l’industrie des aliments composés envisage en outre d’autres mesures pour atteindre une réduction de 50 % d’ici 2017. À partir de janvier 2016, seules seront acceptées les prescriptions établies par le vétérinaire de guidance de l’exploitation.

À l’aide d’une clause distincte dans son Code de Déontologie (Article 33 bis), l’Ordre des vétérinaires incite ses membres à utiliser les antibiotiques de manière rationnelle, avec un avis adressé au responsable des animaux. Ici aussi, les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé animale concernant les antibiotiques les plus critiques doivent être respectées.

Les vadémécums proposés par AMCRA comme instrument de soutien aux vétérinaires seront retravaillés sur le plan graphique à partir de 2016. Ils seront disponibles par le biais d’un site web mobile afin d’optimiser la diffusion et l’accessibilité de l’information pour le médecin vétérinaire praticien.

AMCRA salue les initiatives des autorités relatives à la révision de la législation, sur la base des recommandations d’AMCRA. Celles-ci incluent l’obligation de collecte des données, la suppression de la période de risque pour l’enregistrement des médicaments et l’ancrage des conditions d’utilisation des antibiotiques les plus critiques pour la santé humaine et animale sur la base des codes de couleur AMCRA.

Lors de cette « Journée européenne d’information sur les antibiotiques », AMCRA souhaite souligner l’engagement de tous ses partenaires en vue d’instaurer une politique durable des antibiotiques vétérinaires en Belgique. Des efforts équivalents et partagés par toutes les parties impliquées, alliés à une sensibilisation à grande échelle des acteurs et à des contrôles du respect des mesures d’autorégulation et de la réglementation, resteront nécessaires pour concrétiser l’importante mission sociale d’AMCRA.